Sur mon chemin, les étoiles y tombent

Brillant et illuminant les ténèbres qui m’environnent

Ces étoiles me blessent parfois mais toujours m’aident

Car toujours je marche et je marcherai

Le long de ce sentier

Jamais je ne m’arrêterai

Mon coeur est si douloureux

Les fleurs embaument l’air

Et couvrent l’odeur du sang

Répandu par les pierre tranchantes

Et toutes les ronces qui ralentissent ma marche

Mais malgré mes larmes et mes souffrances

Toujours je marche, levant les yeux

Vers la lumière au loin

Jamais je ne suis seule

Et goûte la joie et l’amour

Qui fait oublier toute peine

Le long de mon sentier...