L’Amour est enfant de bohème

Qui n’a jamais connu de maître

Comme au hasard par jeu

Ils envoie les sentiments aux gens

Sans forcément être réciproque

Donnant la joie et la faiblesse,

La force et la souffrance

Sans pour autant donner forcément l’espérance

D’un bonheur partagé.

Le besoin d’aimer et d’être aimé

Est humain et universel

Le coeur a ses raisons

Que la raison ne connaît point

Et ce mystère tourmente l’humanité

Car personne ne peut comprendre

Le pourquoi ou le comment

De faits si simples

Et pourtant indispensables

A toute vie humaine.